Le cannabis : Faits et mythes




Faits et mythes

1 2 3

Le cannabis médicinal est forcément biologique.

Le cannabis médicinal ne crée pas forcément un état euphorisant.

Il est obligatoire de fumer le cannabis médicinal si l’on veut pouvoir ressentir ses effets.



< Précédent

C’est un mythe.

Il s’agit d’un fait.


Seuls certains d’entre eux le sont. Afin de pouvoir être considéré comme biologique, le producteur doit respecter des standards stricts lorsqu’il produit du cannabis médicinal. De plus, lors de l’extraction de la plante dans le cadre de la fabrication de produits concentrés et de produits comestibles, le producteur doit éviter d’utiliser des produits chimiques nocifs. Ceci est particulièrement important dans le cas des extraits de cannabis à fumer ou à vaporiser car le procédé d’extraction est susceptible de concentrer tout pesticide nocif présent. Tout cela permet d’assurer que le produit final donné au patient soit exempt de pesticide, de produit chimique ou de tout autre polluant nocif, tel qu’un champignon ou une bactérie.

Les composants chimiques à l’origine des effets du cannabis sont connus sous le nom de cannabinoïdes. Parmi les cannabinoïdes les plus communs et les mieux étudiés, on retrouve le delta-9- tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) qui sont responsables de la majorité des effets du cannabis sur le corps. Le THC est connu pour créer l’effet euphorisant que l’on associe à l’utilisation du cannabis. Le CBD quant à lui ne produit pas l’effet euphorisant du THC.

La variété du cannabis, le sol sur lequel il est cultivé, les conditions climatiques, les techniques de production ainsi que de nombreux autres facteurs peuvent influer sur la concentration en THC et en CBD du cannabis. Cela signifie qu’il est possible d’avoir du cannabis médical avec différents ratios de THC et de CBD. Les produits avec de forts ratios en CBD en comparaison à ceux en THC sont moins susceptibles de produire cet effet d’euphorie, ce que certaines personnes préfèreront. Discutez-en avec votre médecin afin de savoir quel produit vous est adapté.

Fumer le cannabis n’est pas le seul moyen de le consommer. En fait, le cannabis peut être consommé de diverses manières notamment par le biais de la vaporisation, la consommation d’huile de cannabis ou en mangeant des pâtisseries ou d’autres produits comestibles faits à partir de cannabis. Ces différents formats offrent des options variées pour les patients qui ne veulent pas fumer du cannabis. De plus, en fonction du type de produits utilisé, son intensité, la rapidité avec laquelle il agit et la durée de ses effets varieront. Discutez-en avec votre médecin afin de déterminer quel produit vous convient.