La sécheresse oculaire : distinguer les faits des mythes




Faits et mythes

1 2 3

Il est normal d’avoir toujours les yeux secs.

La sécheresse oculaire peut nuire à la santé et à la productivité à court et à long terme.

Les larmes artificielles constituent le seul traitement possible de la sécheresse oculaire.



< Précédent

C’est un mythe.

Il s’agit d’un fait.


Nos yeux produisent continuellement des larmes qui se répandent sur la surface oculaire pour la garder humide. Les personnes qui ont toujours les yeux secs pourraient être atteintes d’une affection qu’on appelle la sécheresse oculaire. Cette affection cause un inconfort, des troubles visuels et des changements du film lacrymal qui peuvent endommager les yeux. Une personne atteinte de sécheresse oculaire ne produit pas assez de larmes (ou celles qu’elle produit s’évaporent trop vite pour que ses yeux restent humides), ce qui cause une inflammation de la surface oculaire. Cette inflammation cause souvent une sensation d’irritation, comme si la personne avait du sable dans les yeux; elle se manifeste aussi par des démangeaisons, une sensation de brûlure dans les yeux, de la fatigue oculaire ou une sensibilité à la lumière. Bien que la prévalence de la sécheresse oculaire augmente avec l’âge et que celle-ci touche plus souvent les femmes et les fumeurs, cet état ne doit pas être considéré comme « normal » et nécessite un traitement. Informez-vous sur les symptômes les plus courants de la sécheresse oculaire

Les personnes atteintes de sécheresse oculaire ont souvent les yeux irrités et une vision trouble, ce qui peut nuire à l’accomplissement de certaines activités : utiliser un ordinateur, lire, conduire et regarder la télévision par exemple. Il devient alors plus difficile pour la personne d’assumer ses tâches quotidiennes, sans compter que sa productivité au travail peut également être affectée. Les personnes atteintes de sécheresse oculaire grave risquent aussi d’avoir des cicatrices et des lésions aux yeux. Qui plus est, il a été prouvé que la dépression et l’anxiété sont plus courantes chez les personnes atteintes de sécheresse oculaire que chez celles qui n’en sont pas atteintes. Pour améliorer votre santé et votre bien-être, il est important que la sécheresse oculaire soit prise en charge de façon optimale; différentes options thérapeutiques sont à votre portée.

Les larmes artificielles, qui compensent l’insuffisance de larmes, sont utiles lorsqu’administrées au besoin pour soulager temporairement les symptômes de sécheresse oculaire. Toutefois, elles ne contribuent pas à atténuer l’inflammation. En plus des larmes artificielles, d’autres traitements peuvent vous aider à apaiser la sécheresse oculaire : des gouttes oculaires sur ordonnance, des dispositifs spéciaux ou des interventions chirurgicales, entre autres. La prise en charge de la sécheresse oculaire est importante pour votre santé, et dans cette optique, il est essentiel que vous connaissiez les options thérapeutiques à votre portée.