Vaccins antipneumococciques pour les adultes : Options de vaccination

Raisons de l'utiliser

PREVNARMD 13 (vaccin conjugué)

  • PREVNARMD 13 est utilisé pour aider à prévenir la pneumonie et les pneumococcies invasives (comme les infections du sang et du cerveau) causées par les types de pneumocoques présents dans le vaccin.

PNEUMOVAX® 23 (vaccin polysaccharidique)

  • PNEUMOVAX® 23 est utilisé pour aider à prévenir la pneumonie et les pneumococcies invasives (comme les infections du sang et du cerveau) causées par les types de pneumocoques présents dans le vaccin.

Fonctionnement

PREVNARMD 13 (vaccin conjugué)

  • PREVNARMD 13 est un vaccin polysaccharidique conjugué. Les « polysaccharides » sont des sucres qui recouvrent les bactéries comme S. pneumoniæ. « Conjugué » signifie que les polysaccharides sont liés à une protéine vectrice pour aider le système immunitaire à les reconnaître. Le vaccin agit en aidant l'organisme à fabriquer ses propres anticorps pour le protéger contre les maladies causées par les types de S. pneumoniæ présents dans le vaccin.

PNEUMOVAX® 23 (vaccin polysaccharidique)

  • PNEUMOVAX® 23 est un vaccin polysaccharidique. Les « polysaccharides » sont des sucres qui recouvrent les bactéries comme S. pneumoniæ. Le vaccin agit en aidant l'organisme à fabriquer ses propres anticorps pour le protéger contre les maladies causées par les types de la bactérie S. pneumoniæ présents dans le vaccin.

Mode d'administration

PREVNARMD 13 (vaccin conjugué)

  • Le vaccin est administré en une seule dose dans un muscle. Le calendrier de vaccination sera différent chez les personnes ayant reçu une greffe de cellules souches hématopoïétiques (GCSH).

PNEUMOVAX® 23 (vaccin polysaccharidique)

  • Le vaccin est administré en une seule dose dans le muscle ou sous la peau. Une seconde dose du vaccin peut être recommandée chez les personnes les plus fortement prédisposées à une infection pneumococcique.

Effets secondaires

PREVNARMD 13 (vaccin conjugué)

  • * Les plus fréquents : perte d'appétit, maux de tête, diarrhée, vomissements (chez les adultes âgés de 18 à 49 ans), éruption cutanée, apparition ou aggravation de douleurs articulaires, apparition ou aggravation de douleurs musculaires, frissons; fatigue; douleur, sensibilité, rougeur, enflure ou durcissement quelconques au point d'injection; diminution de l'amplitude du mouvement du bras, fièvre.
  • Rares : collapsus ou état rappelant l'état de choc

PNEUMOVAX® 23 (vaccin polysaccharidique)

  • * Les plus fréquents : sensibilité, rougeur, œdème, chaleur et induration au point d'injection; fièvre.
  • Rares : fatigue, frissons, malaise général, nausées, vomissements, inflammation ou gonflement des ganglions lymphatiques, arthrite, mal de tête, réaction allergique, douleur articulaire, douleur musculaire, altération des sensations cutanées, urticaire ou éruptions cutanées, douleur, mobilité réduite

* Cette liste d'effets secondaires n'est pas exhaustive; consulter la monographie ou votre professionnel de la santé pour obtenir une liste complète.

Protection

PREVNARMD 13 (vaccin conjugué)

  • Protège contre les pneumocoques suivants : 1, 3, 4, 5, 6A, 6B*, 7F, 9V*, 14*, 18C, 19A*, 19F* et 23F*.

*Ces sérotypes comptent pour la plus grande part des cas d'infections à pneumocoque résistantes aux médicaments aux États-Unis.

PNEUMOVAX® 23 (vaccin polysaccharidique)

  • Protège contre les pneumocoques suivants : 1, 2, 3, 4, 5, 6B*, 7F, 8, 9N, 9V*, 10A, 11A, 12F, 14*, 15B, 17F, 18C, 19A*, 19F*, 20, 22F, 23F*, 33F.

*Ces sérotypes comptent pour la plus grande part des cas d'infections à pneumocoque résistantes aux médicaments aux États-Unis.

Recommandations du CCNI

Les deux vaccins sont utilisés pour aider à prévenir les pneumococcies chez les adultes. Chez les adultes dont le système immunitaire est affaibli, l'administration des deux vaccins pourrait conférer une protection optimale. Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI), un comité de l'Agence de la santé publique du Canada, conseille les fournisseurs de soins de santé sur l'utilisation des vaccins et fait les recommandations suivantes :

  • Les adultes de 65 ans et plus qui n'ont jamais été vaccinés devraient recevoir PNEUMOVAX® 23.
  • Au cas par cas, chez les adultes de 65 ans et plus (n'ayant jamais reçu le vaccin), si la vaccination par PREVNARMD 13 est envisagée, PREVNARMD 13 doit être administré en premier, suivi de PNEUMOVAX® 23.
  • Les adultes atteints d'affections telles que la drépanocytose, l'infection par le VIH, certains cancers ou autres maladies qui affaiblissent le système immunitaire devraient recevoir PREVNARMD 13, suivi de PNEUMOVAX® 23.
  • Les adultes de 18 à 64 ans atteints de maladies chroniques (asthme, diabète, maladies cardiaques, pulmonaires, rénales, hépatiques ou autres) devraient recevoir PNEUMOVAX® 23.
  • Les adultes de 18 à 64 ans présentant des facteurs de risque liés au mode de vie (itinérance, alcoolisme, tabagisme, vie en établissements de soins de longue durée) devraient recevoir PNEUMOVAX® 23.

Consultez votre médecin, votre pharmacien ou une infirmière pour savoir quels vaccins pourraient vous convenir.

Note : Ces vaccins sont aussi utilisés chez les enfants; toutefois, les renseignements donnés ici ne concernent que leur utilisation chez les adultes. Pour toute question sur l'utilisation de ces vaccins chez les enfants, veuillez vous adresser à votre professionnel de la santé.

Le contenu de cette page a été rendu possible grâce à Pfizer Canada inc.